Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...

Cloisons, prises électriques... comment personnaliser votre logement neuf ?

Cloisons, prises électriques... comment personnaliser votre logement neuf ?

Ajouter ou supprimer une cloison, multiplier les prises électriques, changer les revêtements de sol... l’avantage d’acheter un logement neuf, c’est justement de pouvoir le personnaliser. Concrètement, comment ces modifications se déroulent-elles ? Qu’est-il possible de faire ?

Cloisons, prises électriques... comment personnaliser votre logement neuf ?

Sommaire

Quelles sont les démarches pour personnaliser mon logement ?

Lors de l'achat d’un bien immobilier  neuf, il n’y a pas de démarches particulières autres que d’exprimer le plus tôt possible votre souhait d’apporter des modifications à votre futur logement.

En fonction du promoteur que vous avez choisi, les conditions de recours à des Travaux Modificatifs Acquéreur (TMA) vont varier : certains vont vous imposer un certain délai à respecter, d’autres vous surfactureront (en plus de la facturation des TMA) si vous leur faites une demande un peu tardive. Quoiqu’il en soit, tous les constructeurs sont tenus de vous les proposer, mais également de les réaliser si vous en faites la demande et que ceux-ci ne modifient pas la structure de l’immeuble, qu'ils ne nécessiteront pas de lourdes modifications en cas de revente du bien ou  qu'ils ne sont pas incompatibles avec les normes d’accessibilité. Toutes ces conditions sont citées dans le texte de la loi ELAN, réglementant l’évolution du logement et de l’aménagement.

Pour être sûr de pouvoir personnaliser le logement comme vous l’entendez, faites votre demande au plus tôt : à la signature du contrat de réservation par exemple ou, au plus tard, à la signature de l’acte authentique de vente. 

Bon à savoir

Les promoteurs sont tenus de vous proposer une personnalisation, mais pas de vous l’accorder sous n’importe quelle condition. Votre demande sera étudiée par le maître d’œuvre, avant d’être acceptée ou rejetée, totalement ou partiellement. En cas de refus, celui-ci devra justifier sa décision.

Comment ajouter ou supprimer une pièce dans mon logement neuf ?

C’est l’une des demandes les plus courantes : cloisonner ou décloisonner une partie de votre futur logement neuf, afin de créer une pièce supplémentaire ou a contrario d’en agrandir une. Pour ajouter ou supprimer un mur, ici encore, nous vous conseillons de vous y prendre au plus tôt, par exemple avant que ladite cloison ne soit construite, s'il s'agit d'une demande de décloisonnement ! De ce fait, étudiez attentivement les plans de votre logement VEFA dès que vous les recevez, afin de savoir quels sont les murs abattables et quels sont ceux qui sont porteurs car, vous vous en doutez, vous ne pourrez abattre que des cloisons qui ne porteront pas atteinte à la structure et la solidité de votre logement neuf ou de l’immeuble entier

Pour ajouter une cloison, faites en sorte que celle-ci ne modifie pas trop l’agencement de votre futur logement neuf, en empiétant sur une porte, une fenêtre, en exigeant le déplacement d’une salle de bains... En cas de revente de votre part, le promoteur doit pouvoir remettre en état initial le bien immobilier sans recourir à des travaux trop importants.

Bon à savoir

De plus en plus de promoteurs proposent une visite 3D des logement disponibles en VEFA. En utilisant cette technologie, vous pourrez mieux visualiser votre futur bien, mais également voir les éléments que vous souhaitez personnaliser.

Est-ce possible d’ajouter ou supprimer des équipements ?

Il est en effet possible de rajouter, supprimer ou modifier des installations au sein de votre futur logement neuf. Si vous souhaitez changer de place des interrupteurs ou des radiateurs, ajouter des prises électriques ou des placards, supprimer une porte, encore une fois, nous vous conseillons de vous décider le plus tôt possible, avant que les constructions ne démarrent réellement.

Lors de l’étude des plans, votre promoteur devra vous indiquer où se trouvent les équipements, mais également leurs caractéristiques (dans quel sens les portes s’ouvrent, par exemple). Si vous n’avez pas le détail des prises et des interrupteurs, vous pouvez le lui demander afin de visualiser au mieux vos personnalisations.

Ensuite, vous devrez soumettre votre demande en étant le plus précis possible via le formulaire de Travaux Modificatifs Acquéreurs qu’il vous remettra.

Bon à savoir

L’ajout ou la suppression d’équipements sont des actes payants, comme la modification des cloisons. Une fois que votre demande de personnalisation aura été acceptée, le maître d’œuvre vous remettra un devis, que vous pourrez approuver ou refuser.

Pouvez-vous modifier les revêtements et peintures du logement VEFA ?

C’est la seule modification d’un logement neuf qui est totalement libre ou presque : non seulement vous pouvez choisir tous les revêtements et peintures de votre bien, mais vous n’avez pas besoin, pour cela, de vous y prendre le plus tôt possible, vu qu’il s’agit des finitions.

De plus, ces personnalisations n’entraînent en général pas de surcoût, sauf si vous changez d’avis au dernier moment ou que vous optez pour des revêtements ou peintures plus haut-de-gamme que ce qui était prévu d’être utilisé.

Enfin, si vous êtes porté sur le bricolage et que vous souhaitez réaliser des économies sur le budget total de votre achat immobilier, vous pouvez également demander à votre promoteur de vous livrer un logement « prêt-à-décorer » : un bien nu de tout revêtement, peinture et meuble, que vous pourrez personnaliser totalement.

Bon à savoir

Attention, dans un logement prêt-à-décorer vous devrez poser vous-même le parquet ou la moquette, peindre, installer vos meubles et équipement de salle de bains par votre prorpe savoir-faire. Il ne s’agit donc pas de travaux d’aménagement de niveau débutant.

Plus de conseils :