Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...

Logement VEFA : que comprend le prix annoncé ?

Logement VEFA : que comprend le prix annoncé ?

Lorsque vous commencez à vous intéresser à l’achat d’un bien immobilier en VEFA, votre logement est simplement à l’état de projet. Pas facile de savoir ce qui est compris dans les plans que l’on vous présente. Voici ce que vous devez savoir.

Logement VEFA : que comprend le prix annoncé ?

Sommaire

En fonction du prix, le logement VEFA peut être plus ou moins équipé

La première chose à savoir lorsque vous consultez les annonces de programmes immobiliers neufs auprès de différents promoteurs, c’est de savoir dans quel état sera livré votre bien, car il existe plusieurs cas de figure, selon le promoteur que vous choisissez :

  • Il existe ceux qui vont vous délivrer des biens clés-en-main, c’est-à-dire complètement équipés : habillés du sol au plafond, salle de bains et cuisine équipées (sauf si vous émettez le souhait de faire appel à votre propre cuisiniste), placards installés... Vous n’avez qu’à amener vos meubles, votre décoration et vos valises.
  • Il y a également les logements VEFA livrés semi-équipés : les placards intégrés sont construits dans les cloisons, la salle de bains est équipée, les revêtements posés, mais la cuisine est nue, pour vous laisser la personnaliser.
  • Plus rarement, il y a les promoteurs qui vont vous livrer des biens bruts, c’est-à-dire avec le gros œuvre, les cloisons, portes, fenêtres et les raccords eau/électricité obligatoires, mais nu de revêtements et d’équipements, pour que vous puissiez aménager à votre guise via des petits travaux de finition.

Bien sûr, en fonction du produit final, le prix ne sera pas le même.

Bon à savoir

Renseignez-vous auprès de votre promoteur avant toute signature : un logement VEFA à un prix très attractif, dans une ville où les prix montent, veut sûrement dire que votre bien sera livré brut, et que vous aurez des travaux de finition à votre charge à prévoir. Privilégiez la communication pour éviter tout quiproquo.

Le prix peut être moins élevé car le logement est à l'étape de projet

Pour vous qui vous intéressez à l’achat dans le neuf, vous avez dû remarquer que les prix étaient sensiblement différents entre l’achat VEFA et le logement neuf construit. Cela n’est pas anodin : lorsque vous achetez sur plans, vous achetez un projet, et non un bien immobilier existant, prêt à être habité. Dans la plupart des cas, les travaux ne sont même pas encore commencés lorsque vous signez votre avant-contrat. Dans le prix affiché de votre logement acheté en VEFA est compris un calendrier de construction, de vos visites et de vos versements : ceux-ci vont servir à financer les travaux au fur et à mesure.

Comme l’achat sur plan est l’investissement dans un projet, vous disposez également d’un suivi des travaux : votre promoteur est propriétaire du bien jusqu’à sa livraison, il est donc dans son intérêt de vous apporter un accompagnement particulier. Il va donc vous tenir au courant de l'avancée du projet, prévoir différentes visites avec vous (visite cloison, visite de livraison), et vous notifier des achèvements des grandes étapes de construction afin de débloquer les fonds, les appels de financement étant encadrés par la loi.

Bon à savoir

Dans les programmes neufs très prisés, il se peut que la construction ait déjà commencé lorsque vous signez votre contrat de réservation. Dans ce cas, le promoteur devra vous prouver que les étapes ont bien été dépassées afin de débloquer les fonds nécessaires peu de temps après la signature de votre acte de vente.

Les garanties constructeur sont également à prendre en compte 

Quelle que soit la manière dont vous est livré votre bien en VEFA et l’étendue de son calendrier de construction, vous devez savoir que les garanties constructeur seront toujours comprises dans le prix, quelque soit le montant. Il y a quatre garanties constructeur et elles vous couvrent en cas de dysfonctionnement, de défaut ou de malfaçons constatées après la livraison du logement :

  • La garantie de parfait achèvement vous couvre 1 an après livraison et vous permet de faire remplacer et/ou réparer les défauts et vice cachés éventuels.
  • La garantie biennale ou « garantie de bon fonctionnement » vous couvre contre le dysfonctionnement de vos équipements livrés (plomberie, volets, four…) durant 2 ans.
  • La garantie décennale imposera au promoteur de réparer toutes les malfaçons qui mettraient à mal la solidité du bien ou qui rendrait le bien inadapté à son habitation. Comme son nom l’indique, elle est valable 10 ans.
  • La garantie dommage-ouvrage, qui doit être souscrite avant le début des travaux, prend fin en même temps que la garantie décennale de l’entreprise, à savoir 10 ans après la fin des travaux. 
Plus de conseils :