Les conseils pour bien financer votre achat immobilier

Les conseils pour bien financer votre achat immobilier

Vous souhaitez acheter un bien immobilier... SeLogerNeuf vous accompagne et vous aide à optimiser votre plan de financement.

Constituez-vous un apport pour acheter votre logement

C’est un fait établi : les dossiers de financement qui comportent un apport rassurent les établissements bancaires et ont proportionnellement plus de chance d’être validés. Dès lors, si vous avez été suffisamment prévoyant pour vous constituer un apport, n’oubliez pas de l’intégrer à vos plans de financement. Il doit être idéalement de 10 à 20 % du montant total de l’opération. Cette « mise de départ » vous aidera à profiter de conditions plus intéressantes : taux d’intérêts plus faibles, moins de garanties exigées. Etudiez bien toutes les solutions possibles. Cet apport peut provenir d’une épargne, mais aussi d’un héritage, d’une donation ou encore d’un prêt familial.

Chiffres clés

Votre apport doit être idéalement de 10 à 20 % du montant total de du projet.

Ne dépassez pas votre seuil d’endettement

Avant de vous lancer dans le financement d’un projet immobilier neuf, vous devrez vous assurer que celui-ci est dans votre budget, autrement dit, que son prix n’est pas supérieur à votre ratio d’endettement, soit 33 % de vos revenus. Par exemple, si vos revenus sont de 1700 € par mois, vos mensualités de crédit ne devront pas dépasser les 561 €. A défaut, votre dossier a de grandes chances d’être refusé.

Chiffres clés

Votre endettement ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus

Faites les tour des aides et des prêts bonifiés

Prenez le temps de vous renseigner sur les aides auxquelles vous avez peut-être droit en tant que primo-accédant. Par exemple :

  • le PTZ,
  • le 1% logement rebaptisé « Action Logement ».
  • le PAS.

Pour le savoir, sollicitez des rendez-vous auprès de votre banque, CAF ou employeur. Sachez, par ailleurs, que certaines municipalités ont mis en place des dispositifs d’aide aux primo-accédants, comme par exemple, à Marseille, Toulouse, ou encore au Puy en Velay. Compte tenu des gains que vous pourriez peut être réaliser, se renseigner sur les aides possibles est une démarche potentiellement très rentable.

Conseils SeLogerNeuf

Prenez le temps de soigner chaque dossier de financement que vous enverrez aux établissements bancaires. S’il est imparfait, par exemple, si vous êtes relativement proche du seuil d’endettement, ou que vous ne disposez pas de CDI, mettez en valeur vos perspectives d’évolution de carrière ou encore, votre stabilité professionnelle. Ces éléments peuvent faire la différence et convaincre certaines banques hésitantes.

Comparez les offres, si nécessaire, via un courtier

Si autrefois cette démarche était marginale, comparer les offres bancaires est devenu un réflexe très courant, aujourd’hui, chez les futurs acquéreurs. En effet, c’est en mettant en concurrence les différents établissements bancaires, que vous sélectionnerez la meilleure offre. Attention, ne sélectionnez pas uniquement les offres affichant les taux d’intérêt les plus bas. Car certaines conditions telles que des frais de dossier réduits, le coût des assurances obligatoires, la souplesse de la formule proposée, et le montant des garanties sont autant d’éléments qui penchent dans la balance. Si vous manquez de temps ou que vous avez besoin d’être conseillé davantage, n’hésitez pas à faire appel à un courtier en prêts immobiliers. Ce professionnel vous aidera à trouver les meilleures solutions et pourra si besoin trouver des arguments convaincants si votre dossier manque de solidité. Le montant de sa prestation est souvent inclus dans le dossier de financement global.

Bon à savoir

Vous souhaitez souscrire un crédit immobilier ? Trouvez la meilleure offre.