Avantages fiscaux dans le neuf : quoi de neuf pour 2024 ?

Juliette Cadot 30 aoû 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Attention, nouvelles règles ! Comme toujours, la nouvelle année scolaire vient avec son lot de changements, et l'immobilier neuf ne fait pas exception à cette règle. Alors, qu'est-ce qui changera en 2024 pour vos appartements ? On se projette pour vous. 

Image
avantage-fiscaux-neuf-2024-selogerneuf
2024 est la dernière année pour investir dans le neuf via la loi Pinel.
Sommaire

Dernier tour de piste pour la loi Pinel !

Un dernier tour et puis s'en va ! 2024 est la dernière année pour profiter des avantages fiscaux de la loi Pinel, avant que celle-ci ne soit totalement remplacée par Pinel Plus (aussi appelée Super Pinel). 

Conformément à ce qui a été annoncé, les taux de réduction d'impôts pour un achat en loi Pinel se voient baisser. Comptez alors 9% de réduction pour une mise location de 6 ans, 12% pour une location de 9 ans et 14% pour une location de 12 ans. 

Cependant, la loi Pinel Plus promulguée en 2023 reste en place, et il sera donc possible d'obtenir jusqu'à 21% de réduction d'impôts en louant sur 12 ans un logement respectant  les normes de cette nouvelle loi.

Si Pinel Plus se révèle fiscalement plus intéressant à parier de 2024, les contraintes liées à la construction et aux dépenses énergétiques du logement sont aussi plus nombreuses.

De plus en plus de constructions en 2024 ?

Pour acheter dans l'immobilier neuf, encore faut-il qu'il y ait un marché florissant. Qu'en sera-t-il en 2024 ? 

La combinaison de la crise sanitaire qui a sérieusement ralenti les constructions, et de la nouvelle loi Pinel nécessitant davantage de moyens fait baisser le nombre de nouveaux logements construits.

Selon le groupe bancaire BPCE, environ 340 000 nouvelles constructions sont prévues pour 2024, là où il en avait 390 000 en 2021. 

Les causes de ce ralentissement dans les construction peuvent aussi venir de la baisse des capacités d'emprunt, menant à un nombre de potentiels acquéreurs en baisse. 

Dans les faits pourtant, le nombre d’achats dans le neuf ne devrait pas baisser en 2024. 

En revanche, les acheteurs ont tendance à prendre plus de temps pour confirmer ou non un achat.

2024, du nouveau dans les emprunts immobiliers ?

Rares sont les futurs propriétaires à pouvoir acheter un appartement neuf rubis sur l'ongle. Aussi, qui dit achat dans le neuf dit souvent emprunt.

Dans le domaine, la bonne nouvelle est que les taux tendent à se stabiliser pour 2024… La mauvaise nouvelle, c'est qu'avant une stabilisation définitive, une nouvelle augmentation des taux n'est pas à exclure. 

En effet, les prévisions laissent à penser un taux d'emprunt moyen de 3,7% ou même de 4% pour tout crédit supérieur à 10 ans en 2024. (Pour comparaison, ce taux était de 1,05% à l’été 2021.) 

Le nombre de foyers avec une possibilité d’emprunt à donc chuté au fil des ans, ce qui ralentit l’accès à la propriété. 

Si le taux de crédit à augmenté, le taux d’endettement lui, reste à 33% de moyenne. Pas de panique pour autant, dans certaines régions, les prix d’achat dans le neuf baissent sensiblement, et cela devrait continuer en 2024 ! 

Les communes concernées sont notamment situées dans les grandes agglomérations (Paris, Lyon, Marseille et leurs environs).

Réalisez votre projet d'investissement locatif
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !