Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...

Quelles sont les charges à prendre en compte après l’achat d’un logement neuf ?

Quelles sont les charges à prendre en compte après l’achat d’un logement neuf ?

Comme dans l’ancien, un achat immobilier dans le neuf entraîne toujours des charges post-achat. Frais de copropriété, impôts locaux… SeLogerNeuf fait le point avec vous.

Quelles sont les charges à prendre en compte après l’achat d’un logement neuf ?

Sommaire

Immobilier neuf : 5 types de charges principales à prévoir

Lors de votre achat immobilier en VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement), vous aurez trois grands types de charges post-livraison à prévoir et prendre en compte :

  • Les charges de copropriété : qui incombent à tous les propriétaires des logements proposés à l’achat. Elle prévoit toutes les dépenses dédiées aux réparations et réfections, et à l’entretien année après année des parties communes des immeubles : fondations, façades, ascenseurs, peintures et revêtements de sol des couloirs…
  • La taxe d’habitation : si vous achetez un logement neuf pour y habiter, alors vous devrez peut-être la payer. En effet, même si celle-ci tend à disparaître d’ici la fin d’année 2020 avec les réformes du gouvernement, certains foyers devront encore la payer jusqu’en 2022, y compris dans les achats neufs. Renseignez-vous, selon votre situation professionnelle, familiale et fiscale, vous devrez peut-être la payer encore deux ans.
  • La taxe foncière : celle-ci concerne tous les propriétaires de logements, neufs ou anciens. Que vous habitiez ou non dans le bien vous devrez vous en acquitter chaque année.
  • La taxe d’enlèvement des ordures ménagères, elle aussi, concerne tout le monde, puisque ce sont les employés municipaux de votre ville qui s’acquittent de cette tâche. Elle est obligatoire, même en cas d’exonération de la taxe foncière et/ou de la taxe d’habitation.
  • Le fonds de travaux : obligatoire pour tous les immeubles comprenant plus de 10 logements, il est prévu pour financer des travaux éventuels des parties communes ou de l'extérieur de l'immeuble, en cas par exemple de catastrophe naturelle.
Bon à savoir

Dans certaines communes, les achats dans le neuf sont encouragés par une exonération de la taxe foncière durant deux ans. Renseignez-vous auprès de la mairie de votre ville ou de celle dans laquelle vous réalisez votre investissement dans le neuf.

Comment appréhender les charges de copropriété dans le neuf ?

Si vous êtes primo-accédant, alors le paiement des charges de copropriété sera une chose nouvelle pour vous. En revanche, si vous êtes déjà propriétaire et que vous achetez pour la première fois dans le neuf, vous êtes en droit de vous demander comment cela se passe pour la copropriété dans ce cas de figure, le bâtiment n’étant pas encore construit lorsque vous l’achetez. Quel que soit votre questionnement, vous devez savoir que dans le neuf, la copropriété est créée à partir du moment où les nouveaux propriétaires reçoivent leur logement neuf lors de la visite de livraison. Cependant, vous n’aurez pas de charges de copropriété à prévoir avant un certain temps : le bâtiment étant neuf et la construction et livraison des parties communes incombant au promoteur, les nouveaux copropriétaires n’auront pas à mettre la main au portefeuille dès le départ. Le montant prévisionnel des charges annuelles sera prévu par le syndic de copropriété lors de sa première assemblée générales, et révisé chaque année selon les besoins de l’immeuble.

Bon à savoir

Lors d’un achat en VEFA, pour les premières réunions de copropriété, c’est le promoteur immobilier qui désigne le syndic. Une fois que tous les logements sont vendus, le syndic se reconstitue et le promoteur sort de cette organisation.

Charges de copropriété : que se passe-t-il si des logements sont vides ?

Il arrive que certains propriétaires achètent plus tôt que d’autres, en optant pour la vente en VEFA, tandis que d’autres, plus indécis, vont acheter un logement neuf qu’une fois qu’il sera construit. Mais, dans ce cas de figure, comment cela se passe-t-il pour la copropriété, alors que tous les propriétaires ne sont pas encore arrivés ? Dans ce cas, vous devez vous rappeler que, conformément à la loi, un logement neuf appartient au promoteur jusqu’à sa livraison à son acquéreur. De ce fait, s’il se passe plusieurs mois avant que d’autres propriétaires se joignent à vous, c’est le promoteur immobilier qui sera le représentant des lots vacants dans la copropriété, et qui devra, lui aussi, s’acquitter des charges post-construction s’il y en a.

Plus de conseils :