Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...

Location meublée : le mode d'emploi pour les propriétaires

Si vous souhaitez vous lancer dans la location meublée de votre appartement neuf, vous ne devez rien ignorer de ce que cela comprend ! Obligation de fourniture de certains meubles, contrat de bail d’un an et fiscalité avantageuse… Voici tout ce que vous devez savoir sur cette solution de location.

Location meublée : le mode d'emploi pour les propriétaires

Sommaire

Louer en meublé vous oblige à fournir certains équipements

La location meublée est régie par la loi ALUR du 24 mai 2014, et qui encadre strictement les obligations du propriétaire, notamment sur l’état de l’appartement qui est loué, mais également des meubles à fournir. Si vous voulez louer votre appartement neuf en meublé, voici ce que vous devez fournir au minimum à vos locataires :

  • Dans la chambre : une literie (lit, sommier, matelas) et une couette ou des draps ; des volets ou rideaux pour occulter les fenêtres de l’espace nuit.
  • Dans la cuisine : un réfrigérateur et un congélateur (ou un réfrigérateur comprenant un compartiment congélation) ; des plaques de cuisson ; un four ou un four micro-ondes ; des ustensiles de cuisine ; de la vaisselle.
  • Dans le salon et autres pièces : des sièges et une table (pour prendre les repas) ; des étagères de rangement ; des luminaires ; des équipements de ménage adaptés au logement.

Tous ces équipements et fournitures doivent être en bon état d’usage et propres. S’ils sont usés, c’est à vous de les remplacer et non à vos locataires, sauf s’il s’agit d’une casse avérée de leur part.

Bon à savoir

Pour meubler votre appartement neuf, pensez aux magasins d’ameublement abordables et au style passe-partout, comme IKEA, La Redoute, Alinéa…

En choisissant la location meublée, vous refusez le dispositif Pinel

Pour vous qui avez choisi d’investir dans le neuf afin de louer, vous avez bien sûr dû entendre parler du dispositif Pinel, qui prévoit des réductions fiscales pour ceux qui investissent dans des logements neufs en vue de les mettre en location. Louer un logement en loi Pinel vous permet de faire jusqu’à 63 000 € d’économies d'impôt en louant votre logement pendant 12 ans, sous conditions.

Cependant, ces avantages ne concernent que les logements nus ! De ce fait, en louant votre logement en meublé, vous renoncez à louer via le dispositif Pinel. Cependant, ne vous en faites pas, louer en LMNP permet également plusieurs avantages fiscaux.

Louer en meublé permet une fiscalité avantageuse

La loi ALUR ne prévoit pas que des obligations pour le bailleur, elle est également avantageuse pour celui-ci, notamment en termes de fiscalité.

En choisissant le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), vous ajoutez un abattement forfaitaire de 50% sur vos revenus locatifs sur votre déclaration fiscale des propriétaires, sous un régime micro-BIC. Vous faites donc plus d’économies d’impôt que lors d’une location « classique » (hors dispositif Pinel bien sûr), qui est régie par le régime micro-foncier et qui ne permet un abattement que de 30 %.

Bon à savoir

En plus d’avoir une fiscalité avantageuse, louer en meublé permet également un meilleur rendement. Ce type de logement se loue entre 10 et 30 % plus cher qu’un bien vide de la même surface et au même emplacement.

Le bail d’un logement meublé est différent de celui d’un bien nu

Autres différences ici entre la location d’un logement vide et la location en meublé : le bail et sa durée comprennent quelques subtilités, propres à la location meublée.

Tout d’abord, le bail d’une location meublée n’est que d’un an, contre trois ans dans la location nue, en revanche, ils sont tous deux en tacite reconduction. Également, il faut savoir que le préavis est moins long dans un bien meublé. Votre locataire dispose de seulement un mois de préavis, alors que dans un logement loué vide, il disposera de 3 mois (sauf dans certaines zones géographiques dites « tendues »).

Enfin, notez que vous pouvez demander un dépôt de garantie représentant au maximum deux mois de loyer hors charges à votre locataire. Si vous louiez ce logement non meublé, vous ne pourriez demander l’équivalent que d’un mois de loyer.

Bon à savoir

Vous pouvez aussi louer en meublé à des étudiants. Dans ce cas, le bail de location ne sera que de 9 mois et ne sera pas tacitement reconduit. Les conditions de location sont les mêmes que pour un logement meublé « classique », c'est le bail qui change quelque peu.

Plus de conseils :