Comment devenir investisseur immobilier ?

09 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Devenir investisseur en immobilier présente de nombreux avantages : des revenus mensuels assurés, la constitution d’un patrimoine immobilier... Mais cela ne s’improvise pas ! Suivez nos conseils pour investir intelligemment.

Image
Comment devenir investisseur immobilier ?
Pour devenir investisseur immobilier, formez-vous au préalable, pour connaître notamment les lois en vigueur.©Marvent

Sommaire

Avant d’investir, renseignez-vous sur ce domaine

Un minimum de connaissances est nécessaire avant de vous mettre à investir dans l’immobilier, notamment au niveau des lois en vigueur, des dispositifs, des aides et des limites de l’investissement locatif.

En effet, vous ne pouvez pas vous lancer à corps perdu dans l’investissement sans savoir comment il est possible d’acheter différents biens immobiliers et de les mettre en location, dans quelles mesures etc.

Attention, l’investissement immobilier étant à la mode en ce moment, de nombreux « marchands de rêve » vous proposent des formations payantes sur Internet en vous faisant miroiter que vous allez devenir multimilliardaire en quelques clics. Nous vous conseillons plutôt de vous former en lisant les différents contenus disponibles sur nos différents sites, mais également sur ceux du gouvernement, etc.

Si vous souhaitez vous former réellement, rapprochez-vous d’une personne de votre entourage qui a investi dans l’immobilier ou un courtier, par exemple.

Évaluez votre situation financière avant de vous lancer

Même s’il est possible d’investir sans avoir d’apport personnel, il est tout de même judicieux, avant de vous lancer, de faire un point sur votre situation financière. Cela vous permettra de savoir si c’est le bon moment pour vous de vous mettre à l’investissement immobilier. Quelle est votre situation financière ? Est-elle stable ? Votre manière de gérer votre budget vous permettra-t-elle d’obtenir facilement un crédit (vous n’êtes pas souvent à découvert, vous mettez de côté…) ?

Posez-vous également des questions sur vos objectifs, car ce sont des motivations qui vous seront demandées par votre banque pour obtenir votre crédit : est-ce pour vous assurer des revenus mensuels ? Constituer votre patrimoine immobilier ? Réduire vos impôts ? Répondre à ces différentes questions vous aidera à y voir plus clair et à obtenir plus facilement votre prêt.

Votre investissement va dépendre de vos objectifs. S’il s’agit de vous assurer des revenus mensuels, investissez dans une ville où le marché locatif est tendu. Si c’est pour vous constituer un patrimoine, vous pouvez acheter une résidence secondaire sur les bords de la mer, à la campagne ou à la montagne.

Choisissez bien votre investissement

L’une des étapes les plus importantes dans l’investissement, c’est de choisir le bien qui vous mènera vers une certaine indépendance financière.

Investir dans le neuf peut vous permettre d’obtenir des réductions d’impôts intéressantes, tout en plaçant votre argent dans des villes où le marché immobilier est tendu. Votre bien prendra de la valeur d’année en année. Le neuf est également intéressant, car facilement louable : construits avec des matériaux durables et qualitatifs, des équipements dernier cri, des prestations de qualité (balcons, gardiennage, parking…), édifiés dans des quartiers en pleine transformation, etc.

A vous de choisir dans quelle région vous voulez investir : près de chez vous vous permet de visiter facilement le chantier et de fluidifier votre gestion locative, mais investir dans une autre région vous permettra d’obtenir un logement bien placé pour votre retraite ou pour changer de vie.

Pensez à comparer les différents promoteurs immobiliers pour faire votre choix parmi les différents projets de construction dans la ville ou le département qui vous intéressent.

Pour investir facilement, pensez aux dispositif d’Etat

Censi-Bouvard, Pinel… Différents dispositifs étatiques ont été mis en place, notamment, pour endiguer la tension du marché locatif dans les grandes villes ou pour favoriser la construction de résidences services.

Le dispositif Pinel, prolongé jusqu’en 2024, vous permet, par exemple, de réduire significativement vos impôts, d’investir dans un bien neuf, que vous pourrez louer jusqu’à 12 ans en bénéficiant de réductions d’impôts. Une fois ce délai passé, vous récupérez votre bien et en faites ce que bon vous semble : le revendre, le louer à nouveau (mais sans les réductions d'impôts), y habiter, y loger quelqu'un de votre famille…

Le dispositif Censi-Bouvard, lui, vous permet également de faire une réduction d’impôts en investissant dans une résidence services (pour étudiants, pour seniors, pour personnes à mobilité réduite…).

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !