Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Exemple : vefa, loi pinel...
Publi-communiqué

Investir dans l'immobilier neuf ou ancien : comment choisir ?

Lorsque l’on souhaite investir dans un bien immobilier, il faur se poser différentes questions afin de faire un choix qui correspondra véritablement à ses envies ainsi qu’à son budget. La première d'entre elles est de savoir si l'on souhaite investir dans le neuf ou l'ancien. On vous explique comment choisir.

Investir dans l'immobilier neuf ou ancien : comment choisir ?

Sommaire

Le confort et les avantages fiscaux du neuf

Vous prévoyez de réaliser un investissement immobilier mais vous hésitez entre investir dans de l’immobilier neuf ou ancien. Ces deux possibilités ont leurs avantages et leurs inconvénients. L’immobilier neuf, tout d'abord, séduit de nombreux futurs propriétaires, et pour cause, il offre un confort de vie très appréciable. Opter pour un bien neuf va en effet permettre de disposer d’installations modernes comme une bonne isolation, un système de chauffage économique, des espaces bien pensés, un style moderne et bien d’autres choses encore. Le neuf est sans aucun doute confortable et aura l’avantage de ne nécessiter que pas ou très peu de travaux. Si l’on recherche un bien pour y emménager soi-même, le neuf a donc l’avantage d’être agréable à vivre. 

Le neuf a aussi l’avantage de permettre de profiter de réductions d’impôts lorsque le bien est loué. On pourra alors profiter du dispositif Pinel durant quelques années et ensuite profiter du bien à son tour, par exemple. Les frais de notaires seront aussi moins importants en ce qui concerne les logements neufs. En effet, ceux-ci sont d'environ 7 à 8 % dans l'ancien, contre 2 à 3 % dans le neuf. De plus, ce type de bien sera par ailleurs plutôt facile à revendre selon le secteur.

En revanche, un bien neuf sera généralement plus onéreux qu’un bien ancien. Le fait que les installations y soient modernes et qu’aucuns travaux ne soient à faire est un luxe qui se paye et parfois très cher. Les petits budgets auront donc plus de mal à trouver un bien immobilier neuf ou encore à faire construire le bien souhaité. Qui plus est, la construction d’un bien nécessite aussi de faire preuve de patience puisque ce sont des délais parfois importants qu’il faudra prendre en compte avant de pouvoir s’installer.

Le charme et les prix accessibles de l’ancien

En ce qui concerne l’ancien, certains avantages seront aussi à prendre en compte. Les biens anciens sont beaucoup plus nombreux sur le marché, et ce, quel que soit le secteur. Les personnes à la recherche d’un bien ancien auront donc bien souvent l’embarras du choix, ce qui permettra de trouver des biens de tous les styles et pour tous les budgets. On trouvera aussi de nombreux biens avec beaucoup de potentiel et de charme, mais qui nécessiteront des rénovations plus ou moins importantes.

Les rénovations peuvent être à la fois un avantage et un inconvénient. Pour certains, cela représente des dépenses et des délais avant de pouvoir s’installer. Pour d’autres et notamment les plus bricoleurs, c’est une opportunité de faire des économies, mais aussi de personnaliser un lieu de vie selon ses goûts et ses envies. Faire évoluer un bien au fil du temps en effectuant différents travaux de rénovation peut séduire comme rebuter certains acheteurs. D'autant que si ces travaux concernent la rénovation énergtique, ils peuvent être en grande partie pris en charge.

En ce qui concerne la location, l’ancien permettra de rentrer dans ses frais assez rapidement, mais pas de disposer d’avantages fiscaux à moins d’y avoir réalisé des travaux de rénovation bien spécifiques. Il convient donc de bien faire ses calculs avant d’envisager d’acheter un bien ancien pour une mise en location. 

Enfin, un bien ancien peut être revendu plus ou moins facilement selon les travaux de rénovation qui auront été réalisés, l’état actuel du marché, mais aussi et surtout le secteur dans lequel il se trouve puisque certains sont plus prisés que d’autres par les acheteurs.