Loi Pinel : Et si vous investissiez dans un 2 pièces en 2023 ?

Juliette Cadot 20 fév 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le Pinel vous tente ? Vous voudriez jouer la carte du Pinel Plus afin de profiter de réductions fiscales inchangées ? Pour concrétiser votre placement dans l’immobilier neuf, avez-vous pensé à devenir propriétaire d'un 2 pièces que vous proposerez à la location ? 

Image
pourquoi-investir-2-pieces-pinel-selogerneuf
Investir dans un 2 pièces vous permet de louer plus longtemps votre appartement. ©Grand Warszawski - Shutterstock
Sommaire

Loi Pinel : avez-vous pensé à investir dans un 2 pièces ?

Beaucoup de personnes vantent les mérites de l’investissement dans un studio. Mais les T1 ce ne sont pas les seules surfaces à cibler lorsque l'on cherche à faire de la location en loi Pinel.

En effet, choisir d’investir dans un deux pièces en loi Pinel, c’est choisir une location stable : ce type de bien est bien plus souvent loué par des jeunes couples et/ou de jeunes actifs, en recherche de plus de stabilité que les étudiants louant un studio. Votre appartement sera donc loué pour une durée plus importante, et vous aurez moins de changements de locataires d'année en année (turn over). C'est très pratique si vous vous chargez vous-même de la gestion locative.

Hors loi Pinel, les appartements deux pièces neufs sont généralement loués moins cher au m² que les studios. Or, dans le cadre de la loi Pinel, les loyers au m² sont plafonnés en fonction de la zone géographique et non en fonction du type de logement… C’est donc tout bénéf' pour vous.

Les barème 2023 des loyers Pinel loués en 2022 sont de 17,62 € par m² en zone Abis, de 13,09 € par m² en zone A et de 10,55 € par m² en zone B.

Est-il possible de louer un deux pièces en loi Pinel ?

Pour bénéficier des réductions d’impôts prévues par la loi Pinel Plus en faisant l'acquisition d'un deux pièces, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Le logement doit être neuf (déjà construit ou en VEFA).
  • Il doit être situé en zone Abis, A ou B.
  • Sa valeur doit être de maximum 300 000 €.
  • Être loué dans l’année qui suit la date de fin de construction.
  • Être loué pendant au moins 6 ans (et maximum 12 ans)
  • Être loué à une personne n’appartenant pas à votre foyer fiscal et ne dépassant pas les conditions de ressources sur l’année N-2 par rapport à l’année de mise en location.
  • Il doit afficher une superficie de 45 m² minimum.
  • Il doit disposer d'un espace extérieur de 3m².
  • Il doit satisfaire aux seuils de la RE 2020 qui entreront en vigueur en 2025 (pour un T2 neuf acquis en 2023).

À partir du T3, le logement doit justifier de deux expositions différentes pour pouvoir se voir appliquer le Pinel Plus.

Les studios étant plus cher au m² que les 2 pièces, il vous est possible d’investir dans un deux pièces sans dépasser le montant maximal autorisé de 300 000 €.

Loi Pinel : en 2023, les taux baissent !

Le 1er janvier 2023 les taux d’avantages fiscaux ont baissé pour les locations en loi Pinel classique.

Les réductions d’impôts « historiques » (12 % pour une location de 6 ans, 18 % pour une mise en location de 9 ans et 21 % pour un engagement de 12 ans) sont désormais réservées au Pinel +.

Depuis le 1er janvier 2023, les réductions sont ainsi passées - pour les investissements en Pinel classique -  à 10,5 % de baisse fiscale pour 6 ans, à 15 % pour 9 ans et à 17,5% pour 12 ans de mise en location.

Enfin, en 2024, ça baissera encore à : 9 % pour un engagement de location de 6 ans, 12 % pour 9 ans et 14 % pour 12 ans.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
investir-neuf-2024-conseils-selogerneuf
Investir
Investir dans l’immobilier neuf est toujours une bonne idée… Y compris en 2024 ! Avant de vous lancer, on vous propose quelques conseils pour aller vers la solution qui vous est la plus adaptée et...