Investir dans le neuf en 2024 : nos conseils

Juliette Cadot 02 avr 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Investir dans l’immobilier neuf est toujours une bonne idée… Y compris en 2024 ! Avant de vous lancer, on vous propose quelques conseils pour aller vers la solution qui vous est la plus adaptée et faire LE bon investissement.

Image
investir-neuf-2024-conseils-selogerneuf
Le choix de votre investissement va dépendre de votre objectif : rendement ou location longue durée ? ©Elxeneize - Getty Images
Sommaire

Investir dans le neuf en 2024, est-ce une bonne idée ?

Après une flambée des prix de l’immobilier à la suite directe de la crise sanitaire, l’heure est à la baisse ! Le prix de l'immobilier neuf a perdu 3 % entre janvier 2023 et janvier 2024. 

Des prix décroissants qui peuvent être plus ou moins marqués en fonction des régions (et des villes), et qui tendent à continuer leur descente sur l’année.

En conclusion, 2024 serait bel et bien une bonne année pour investir dans l’immobilier neuf ! 

L’investissement locatif en loi Pinel pour la dernière année

Pour rentabiliser votre achat d’un appartement neuf en 2024, et si vous ne comptez pas habiter vous-même le nouveau logement, vous pouvez opter pour un investissement dans le cadre de la loi Pinel

Entrant dans sa dernière année, cette loi peut permettre une réduction d'impôt allant jusqu’à 14 % pour un engagement de location de 12 ans.

Attention, la possibilité de pouvoir louer son appartement neuf en loi Pinel dépend également de son zonage.

Cette année est la dernière pour acheter en loi Pinel, qui se fera substituer intégralement par la loi super Pinel dès 2025.

Investir en SuperPinel, une idée économique

Si la loi Pinel touche à sa fin, la loi Super Pinel (aussi nommée Pinel plus)  entre quant à elle en jeu en 2024.

En choisissant d’investir dans un logement répondant aux normes de cette nouvelle mouture de la loi, vous pouvez bénéficier de réductions d’impôts plus importantes : ce nouveau dispositif vous permet de défiscaliser jusqu’à 63 000 €. 

Mais ça n’est pas tout : la loi Super Pinel est certes un avantage économique, mais elle est aussi plus écologique. 

La loi Super Pinel propose un confort pour les habitant plus important que sa prédécesseure, ce qui facilitera la mise en location du bien.

Sur quels critères choisir votre investissement dans le neuf ?

C’est en fonction de votre objectif que vous devrez choisir le bien neuf dans lequel vous souhaitez placer votre argent.

En effet, si vous souhaitez réaliser un investissement qui vous permet un rendement élevé, nous vous conseillons de porter votre choix sur un studio : le prix de la location au m² est plus élevé que celui pour d’autres surfaces.

En revanche, le studio veut généralement dire changement régulier de locataire. 

Dans ce cas, si vous souhaitez éviter la vacance locative au maximum, choisissez plutôt d’investir dans un 2 ou 3 pièces, dans lequel seront logés un couple ou une jeune famille… Qui auront tendance à rester plus longtemps dans le bien.

Bien sûr, prenez en compte votre budget avant de faire un choix sur la surface !

Investir pour louer en Pinel ou en LMNP ?

Lorsque l'on investi dans le neuf, deux possibilités s'offrent à nous : louer le bien dans lequel on a investi en loi Pinel, ou en LMNP.

Les deux statuts ont des avantages et inconvénients. 

Pour la loi Pinel, vous ne pouvez pas louer votre bien au-dessus des prix édictés par le barème créé par le gouvernement, mais cela vous permet de faire des économies d'impôts.

A contrario, le statut LMNP vous déplafonne les loyers, mais vous serez plus taxé sur les revenus générés.

Ce choix devra se faire en fonction de votre objectif : réduire vos impôts ou vous créer un complément de revenu. 

Quoiqu'il en soit, vous choisissez de consolider votre patrimoine immobilier, qu'importe le statut que vous choisirez !

Taux d’emprunt plus élevé : pourquoi ne pas opter pour un PTZ ?

En voulant acheter dans le neuf en 2024, n’oubliez pas que vous avez la possibilité de souscrire à un prêt à taux zéro, selon votre plafond de ressource. 

Le taux d’emprunt ayant augmenté depuis la crise sanitaire, le PTZ peut être votre allié.

Modifié en début d'année pour pouvoir être appliqué à une plus large partie de la population, il permet d'obtenir un prêt à taux zéro pour une somme allant jusqu'à 50 % du prix de votre (futur) logement… Une aubaine !

Comme pour tout achat dans l’immobilier, nous vous conseillons, si vous n’êtes pas éligible au PTZ, d’apporter au moins de quoi couvrir les frais de notaire.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Plusieurs personnes devant un ordinateur
Investir
L’investissement immobilier est depuis longtemps une stratégie prisée par les investisseurs cherchant à faire fructifier leur capital. Parmi les différentes options qui s’offrent aux investisseurs, l...